Tinos World Music Festival 2021

Tinos World Music Festival 2021

Tinos World Music Festival 2021

TINOS WORLD MUSIC FESTIVAL 2021
7e Festival des musiques du monde de Tinos
Tinos, 2, 3, 4 juillet 2021

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – 

PROGRAMME

vendredi 2 juillet, 21h00 | 1ère école primaire de Tinos
“Accueillir à nouveau”

Partie A : Thiamboli – La flûte de Crète
Antama
Eirini Derebei, thiamboli
Karolos Kouklakis, bulgare

Le festival s’ouvre avec le duo « Antama ». Eirini Derebei en thiamboli et voix et Karolos Kouklakis en bulgari, nous emportent avec des mélodies et des airs jaillissant des chaînes de montagnes et des gorges de Crète. Les deux musiciens se sont rencontrés en 1993, à l’occasion de la création du groupe musical « Paleina Seferia ». Avec la musique de Crète et leur style d’interprétation personnel comme point de départ, ils ont signé pour trois œuvres discographiques, la plus récente se concentrant sur la musique de Crète, mettant en vedette les flûtes et les instruments à cordes tels que le thiamboli (instrument à vent crétois) et le bulgari (Tambouras crétois).

Partie B : Clarinette
Dionysis Théodose, clarinette
Paschalis Papazoudis, piano
Dimitris Sintos, contrebasse

Dionysis Theodosis à la clarinette, converse sur scène avec Paschalis Papazoudis au piano et Dimitris Sintos à la contrebasse, dans une performance musicale d’improvisation, où la clarinette de la tradition rencontre les musiques du monde, entre Andalousie et Beyrouth. Fort de l’expérience des traditions musicales folkloriques de la Grèce et de la Méditerranée, des expériences de la musique byzantine et des influences de la scène mondiale, Dionysis Theodosis apporte à TWMF des compositions de son prochain album « Life after life » et renégocie le rôle traditionnel du clarinette, puisant dans les formes musicales folkloriques de ses origines.

3 juillet, 21h00 | 1ère école primaire de Tinos
« Orient Express : de la musique ottomane classique au jazz des Balkans »

Partie A : Ney – L’instrument à vent à anches de l’Est
Harris Lambrakis, ney
Nikos Paraoulakis, ney
Solis Barkis, percussions

Ney et percussions dialoguent, improvisent et s’inspirent des longues traditions qu’ils portent mais aussi du présent. Les trois musiciens distingués, Harris Lambrakis et Nikos Paraoulakis au ney et Solis Barkis aux percussions, cherchent leur lien entre hier et aujourd’hui, à travers le son de ces instruments primordiaux.

Partie B : Kaval – La flûte traditionnelle de Bulgarie
Nedyalko Nedyalkov, kaval
Martha Mavroidi, lafta électrique
Paschalis Papazoudis, piano
Giorgos Ventouris, contrebasse
Vagelis Karipis, percussions

Nedyalko Nedyalkov, l’un des musiciens les plus importants de Bulgarie, revient à TWMF, dans un concert mettant en vedette le kaval, la flûte traversière traditionnelle bulgare. Avec de nombreuses années de présence à la fois dans le domaine de la musique traditionnelle des Balkans et dans l’espace international de la musique contemporaine, Nedyalkov a développé un style personnel de jeu et de composition. Sur la scène du TWMF il sera accompagné de Paschalis Papazoudis (piano, guitare), Giorgos Ventouris (contrebasse), Vagelis Karipis (percussions) et Martha Mavroidi (lafta électrique, voix).

4 juillet, 21h00 | Musée de l’artisanat du marbre PIOP, Pyrgos
A Exomeria

Partie A : Cuivres – Les vents des Balkans
Fanfare Méduse
Peter Jaqes, trompette, clarinette
Fausto Sierakowski, saxophone
James Wylie, saxophone
Domenico Bonassi, tuba
Panos Gournakis, dauli
Dimitris Kassis, euphonium

Le groupe de musique des Balkans Medusa Brass Band nous emmène en Grèce du Nord et dans les Balkans à travers les sons des cuivres. Six musiciens d’origines différentes tissent les traditions des Slaves du Sud et de la Grèce du Nord, faisant danser même les auditeurs les plus rigides !

Partie B : Tsampouna – Les askavlos des Cyclades
Théodoros Chiou, tsampouna
Akrivos Zervos, tsampouna
Stavros Larios, tsampouna
Yiannis Michail, luth
Konstantinos Vidalis, guitare luth

Le festival ferme ses rideaux avec un concert consacré à la tsampouna cycladique. Un instrument avec une longue tradition dans les îles cycladiques qui a été mis à l’écart par le violon, mais qui fait aujourd’hui un retour à la pratique musicale, grâce aux efforts d’une nouvelle génération de musiciens. Trois joueurs de la tsampouna, Theodoros Chiou de Tinos, Akrivos Zervos de Syros et Stavros Larios d’Andros, accompagnés du Yiannis Michail au luth et Konstantinos Vidalis à la guitare luth, tous deux originaires de Tinos, présenteront des chansons et airs des Cyclades et la mer Égée.

L’entrée pour le public est gratuite, selon le principe du premier arrivé, premier servi.
Le festival suivra les protocoles officiels de la santé publique.

Les réservations pour le concert ainsi que pour les ateliers au Musée des Métiers du Marbre PIOP, se feront par téléphone au numéro : +3022830 31290, tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf le mardi.

Organisation Fondation Culturelle de Tinos, Île Musicale Créative
Co-organisation Museum of Marble Crafts of the Piraeus Bank Group Cultural Foundation (PIOP), Région sud de l’Égée
Donation Société Civile à but non lucratif AEGEAS
Commanditaire du transport Fast Ferries

Direction artistique Martha Mavroidi
Organisation de production Ifigenia Kondyli
Communication Anna Théodose

TWMF
[email protected]
https://www.facebook.com/tinosworld

Ateliers
En 2021, le Tinos World Music Festival étend ses activités en lançant une série de programmes éducatifs en collaboration avec le Musée de l’artisanat du marbre de la Piraeus Bank Group Cultural Foundation (PIOP). Cette année il y aura un atelier sur le « zygia » cycladique, le « couple » musical de tsampouna avec tubaki. De plus, à l’occasion du bicentenaire de la Révolution grecque, un atelier de chant traditionnel pour adultes est prévu sur le thème « Les chants de 1821 » avec des chants de diverses régions de Grèce liés aux héros et événements de la Révolution grecque. Les ateliers auront lieu dans les espaces ouverts du Musée de l’artisanat du marbre PIOP, situé à Pyrgos.

TWMF et musée de l’artisanat du marbre
La collaboration du Tinos World Music Festival avec la Fondation culturelle du Groupe de la Banque du Pirée (PIOP) vise à utiliser les nombreuses années d’expérience de la Fondation en termes d’événements culturels ainsi que de programmes éducatifs, afin de promouvoir la viabilité du festival. Il utilisera, pour ses événements et ses ateliers, les espaces ouverts du Musée de l’artisanat du marbre PIOP, situé à Pyrgos, tout en essayant d’attirer des publics d’autres quartiers de Tinos. En présentant l’un des trois jours d’événements, avec la participation de musiciens de Tinos et des îles environnantes, au Musée, le festival vise à établir un point de rencontre pour les jeunes musiciens des Cyclades.

Direction artistique : musicienne et compositrice Martha Mavroidi

Le TWMF est organisé par la Fondation culturelle de Tinos et l’île musicale créative, co-organisé par le Musée de l’artisanat du marbre de la Fondation culturelle du Groupe de la Banque du Pirée (PIOP), la région du sud de l’Égée et avec un don de l’AEGEAS Non -Société civile à but lucratif.